Quand l’A 400M Atlas vient concurrencer la desserte du Tuhaa Pae aux Australes…

Opération Résilience : L'avion A400 Atlas arrivé en Polynésie a commencé le ravitaillement de vivre et de matériel dans les îles. Première étape, l'archipel des Australes, les îles de Tubuai, Raivavea et Rimatara, le 30 avril 2020.

L’annonce d’un ravitaillement des archipels éloignés par l’A 400M Atlas des Forces armées passe plutôt mal chez les armateurs concernés qui demandent des explications au représentant de l’Etat.

Il suffit pour s’en convaincre de lire le courrier en date du 29 avril adressé par la directrice générale de la SNA Tuhaa Pae, Fifi Terou, au haut-commissaire de la République, Dominique Sorain.

Cette mise à disposition de l’avion militaire à des fins commerciales « nous surprend et amplifie notre perte qui vient aussi en contradiction avec toutes les démarches que nous avons faites auprès du Pays et de vous », écrit la responsable du navire.

En effet, l’appareil militaire a opéré jeudi et vendredi dernier deux missions de ravitaillement en direction des Marquises, puis des Australes. Et contrairement à ce qui est avancé dans le communiqué de l’Etat, ce ne serait pas à la demande des tavana que ces opérations ont été menées.

De son côté, le Tuhaa Pae rappelle qu’il a quitté Papeete le 20 avril pour sa tournée habituelle, c’est à dire Rimatara, Rurutu, Tubuai, Raivavae et Rapa; la prochaine étant programmée le 14 mai.

Il faut dire que la responsable de la société maritime est d’autant plus agacée que le 21 avril le même haut-commissaire, accompagné du président du Pays, s’étaient déplacés sur les quais pour encourager les armateurs à poursuivre leur desserte malgré la crise du coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *