26 novembre 2020

Quand la Nina éloigne les cyclones de la Polynésie

Pas de risque cyclonique en vue au cours des prochains mois, assurent les services de Météo France;

La direction inter-régionale Météo France de Polynésie française a dressé ce jour le bilan de la saison chaude 2019-2020 et présenté les prévisions saisonnières pour 2020-2021 avec une estimation du risque cyclonique en Polynésie française.

Ce rendez-vous annuel permet d’informer sur les risques climatiques et rappeler les comportements à adopter.

Durant la saison 2019-2020, sur les huit phénomènes nommés par Météo France dans le Pacifique, aucun n’a touché la Polynésie française. L’essentiel de l’activité de la Zone de Convergence du Pacifique Sud (ZCPS) au cours du mois de février 2020, a engendré des épisodes de fortes pluies, de vents forts et des activités orageuses sur les Iles Du Vent, des Tuamotu et des Gambier.

Pour la saison chaude 2020-2021, le phénomène la Niña, qui repousse les masses d’eau chaude à l’ouest, éloigne de ce fait le risque cyclonique. Quant aux précipitations, les prévisions sont qualifiées de normales pour l’ensemble de la Polynésie française.

En saison chaude, il convient de rester vigilant concernant les autres phénomènes météorologiques notamment les précipitations violentes localisées, qui peuvent entraîner des inondations plus ou moins importantes.

A partir du 1er novembre et pendant toute la saison cyclonique, Météo France publiera des bulletins spéciaux disponibles sur son site internet : http://www.meteo.pf/

En cas de cyclone ou d’événements climatiques majeurs, consultez les mesures de prévention et de protection dans la brochure d’information «  Alerte cyclonique » sur le site internet du Haut-commissariat;

source: haut-commissariat

 400 visiteurs total,  6 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :