19 septembre 2020

Rachat de Fiat-Chrysler: Peugeot ouvre les hostilités

Renault et Peugeot engagent leur bras de fer: les deux constructeurs français ont entamé une course à la taille pour consolider le marché européen de l’automobile.

Depuis plusieurs semaines, c’est PSA qui a ouvert les hostilités en engageant des discussions avec Fiat-Chrysler. A ce stade, elles semblent « très avancées, jusqu’aux sujets opérationnels, mais loin d’être finies car il reste beaucoup de problèmes à régler » résume un proche des négociations.

Au plan financier d’abord, le principal actionnaire de Fiat, la famille Agnelli, semble vouloir vendre toute sa participation de 29% en cash. Une demande exigeante qui obligerait Peugeot à racheter 100% du capital de Fiat à travers une OPA pour 25 milliards d’euros en cash ! Eux veulent davantage une fusion qui permettrait de ne rien pas débourser mais qui contraindrait les Agnelli à rester dans l’aventure.

En réalité, les Peugeot seraient prêts, selon nos informations, à financer un rachat de Fiat-Chrysler avec un mélange de cash et d’échange d’actions entre les deux groupes. Ce qui impliquerait qu’ils participent tout de même à une augmentation de capital indispensable pour une telle opération. L’autre actionnaire de Peugeot, Bpifrance, pourrait aussi remettre au pot. « Elle soutient PSA et son développement donc elle suivra le groupe » explique un bon connaisseur de la Banque publique d’investissement.

Lire la suite sur BFM Business

Source: Yahoo actualités

 28 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :