Recours intentés contre des « procurations critiquables » à Arue

Il plane comme un soupçon de fraude organisée dans la production d’un grand nombre de procurations lors du deuxième tour des élections municipales.

Un peu plus de soixante-douze heures après le dépouillement des urnes et la victoire surprise de Teura Iriti à la tête de la commune d’Arue, le tavana sortant, Philip Schyle semble reprendre du poil de la bête !

En effet, par la voix de son avocat, Me Bourion, nous avons appris que deux recours allaient être intentés dans les plus brefs délais, l’un devant le tribunal administratif de Papeete, l’autre au pénal.

La liste battue met en avant la présence d’un grand nombre de « procurations critiquables » avec pour beaucoup d’entre elles, un lien avec la liste bénéficiaire.

« Nous sommes en train de compléter le dossier », précise Philip Schyle qui avant même que la justice ne se prononce déclare: « Face à la tricherie, à l’injustice, je ne peux l’accepter ».

Dans l’hypothèse où les arguments seraient retenus, deux hypothèses: le retrait pur et simple des procurations contestées, ce qui pourrait inverser le résultat final en faveur du maire sortant, distancé pour l’heure de seulement 79 voix. Ou bien, le retour aux urnes. Sans parler d’une peine d’inéligibilité qui pourrait alors être prononcée à l’encontre des élus concernés.

Selon nos informations, les mêmes dérives auraient également été constatées à Papeete à partir de renseignements provenant de la DSP (Direction de la sûreté publique, Police nationale) où les procurations ont été faites en partie.

 3 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :