25 octobre 2021

Relance économique: le plan national décliné à l’échelle territoriale

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, et le président du Pays, Edouard Fritch ont signé, mercredi, l’accord territorial de relance permettant de décliner certaines actions du plan national « France Relance » en Polynésie française.

Ce plan a vocation à répondre aux conséquences engendrées par la crise sanitaire sur les secteurs économiques et sociaux des territoires de la République.

Cet accord territorial de relance constitue le troisième volet du contrat de développement et de transformation 2021-2023, signé par le Premier Ministre, le ministre des Outre-Mer et le Président de la Polynésie française à Paris le 30 mars dernier.

En Polynésie, cet accord va permettre le déploiement d’appels à projets nationauxla déclinaison territoriale de nombreuses mesures de soutien aux acteurs impactés ; le financement de projets par l’Etat ou ses opérateurs (BPI France, ADEME, AFB, etc.) au bénéfice du Pays, des communes, des administrations de l’Etat, des entreprises, des associations et des particuliers dans des secteurs aussi divers que le logement social étudiant, la rénovation énergétique des bâtiments publics, la promotion de la biodiversité, la culture avec le « plan spectacle vivant », la protection des populations avec notamment la convention abris de survie, le tourisme durable, l’économie circulaire ou les investissements industriels.

Le soutien aux investissements industriels permet aux entreprises locales de bénéficier d’importantes subventions pour se développer. Un premier projet agro-alimentaire aux iles Marquises a d’ores et déjà bénéficié d’une subvention de 78 millions Fcfp. Quatre autres projets sont en cours d’examen.

Cet accord territorial de relance porte également sur la réhabilitation du centre d’hébergement des étudiants d’Outumaoro, dont le projet est financé à hauteur de 675 millions Fcfp, qui bénéficie d’une subvention de l’Etat de 226 millions Fcfp.

Au total, sans préjuger du succès des entreprises du territoire dans les appels à projets nationaux, cet accord prévoit un total d’investissement et de transfert de l’État de 1 milliard Fcfp sur 2021 et 2022.

Communiqué commun Etat-Pays

 734 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :