26 septembre 2020

Rentrée scolaire: le Snetaa-FO plaide pour le port du masque obligatoire

Dans un communiqué (reproduit in-extenso), l’organisation Snetaa-FO Polynésie, sous la plume de son secrétaire territorial, donne son point de vue sur la reprise de l’année scolaire et des consignes données par le ministère dans un contexte sanitaire qui semble se dégrader ces derniers jours…

La rentrée scolaire 2020-2021 va débuter dans une situation inédite qui a débuté en mars 2020 avec l’introduction de la Covid-19 et sa réintroduction qui a débuté depuis peu après avoir été une zone Covid Free.

Nous sommes intervenus dans plusieurs instances où le SNETAA FO Polynésie et sa fédération la FNEC FP FO Polynésie sont représentés pour faire un bilan de la période de confinement et de la reprise.

Nous avons fait des constats pour le numérique : « des efforts doivent être faits dans le numérique et que sa structure doit être totalement repensée. Le manque d’accès au monde digital continue d’être un frein au téléenseignement, pourtant primordial dans ces situations de crise sanitaire notamment. » et sur les points positifs d’un point de vue hygiène : « Point positif, même s’il aura fallu attendre une crise sanitaire pour l’obtenir, des établissements scolaires ont investi dans le domaine de l’hygiène, avec l’installation de nouveaux points d’eau et de distributeurs de savon, voire avec la rénovation de sanitaires… Nous espérons que ce qui a été mis en place perdurera. »

Notre fédération a demandé la mise en place d’un groupe de travail le plus rapidement possible pour préparer un schéma directeur du numérique, avec l’ensemble des partenaires de l’école et que soit attribuée d’une subvention spéciale Covid19 aux établissements scolaires pour répondre à ces dépenses imprévues ponctionnées sur leur budget. Nous attendons encore aujourd’hui la mise en place d’un schéma directeur du numérique où avec notre connaissance des réalités du terrain nous pouvons contribuer à la mise en place de solutions techniques dans le domaine.

Notre fédération a été conviée à une réunion d’information avec la ministre ce jeudi 6 août 2020 où il a été question de la reprise et des conditions sanitaires pour cette rentrée.

Le 7 août 2020, la DGEE a envoyé une note pour demander aux chefs d’établissement de ne pas permettre la reprise des personnels ayant emprunté un vol international, une décision pleine de bon sens qui intervient assez tardivement, les établissements sont ouverts depuis le 3 août pour la plupart et des personnels visé par cette note ont pu reprendre cette semaine. Le même jour la ministre a transmis les consignes sanitaires pour la rentrée avec trois cas de figure, le port du masque étant obligatoire dans deux cas sur les trois et les mesures de distanciation ne sont pas obligatoire.

Nous estimons qu’au vu des consignes et des conditions sanitaires qui évoluent très rapidement que le port du masque doit être obligatoire dans tous les cas. Il faudrait également entamer dès demain lors de la pré-rentrée, une réflexion avec les chefs d’établissements et les directeurs d’écoles pour une rentrée progressive cette semaine afin de limiter le nombre d’élèves et de personnels permettant ainsi la distanciation pour une semaine.

Certains personnels qui sont ou seront de retour de vols internationaux ce week-end ne pourront pas avoir accès aux établissements cette semaine ce qui pourrait poser quelques problèmes de gestions des élèves. Nous souhaitons pouvoir débuter des travaux sur le numérique afin d’anticiper au mieux la remise en place éventuelle du téléenseignement.

Nous espérons que cette rentrée inédite se déroulera dans les meilleures conditions possibles, nous continuerons à œuvrer dans l’intérêt de notre système éducatif Polynésien, dans l’intérêt de nos enfants et dans l’intérêt de tous les personnels et acteurs dans l’éducation.

 60 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :