26 septembre 2020

Les chiffres clés de la rentrée scolaire 2020-2021

51 062 élèves feront leur rentrée (1er, second degré et post-bac), à partir de mercredi, dans l’enseignement public, annonce le ministère de l’Education. C’est l’un des chiffres clés du système éducatif polynésien à retenir parmi d’autres…

Mais attention, il s’agit ici d’estimations. Les données définitives sont en attente du constat de rentrée (fin septembre 2020), sur les bases nationales. Par rapport à 2019, l’effectif diminue de 319 élèves.

Pas moins de 26 757 élèves, soit 40,70 % des élèves des 1er et 2nd degrés, emprunteront un moyen de transport scolaire.

Quant à l’internat, il concerne 1 élève sur 10 du second degré de l’enseignement public. Soit un effectif de 2168 élèves à héberger contre seulement 192 dans le Privé. L’année 2020-2021 verra la livraison de l’internat pour le collège Henri Hiro et le lycée professionnel de Faa’a. Ce site renforcera les résidences à thèmes, véritables leviers d’égalité sociale et territoriale pour les élèves qui devraient y être accueillis. Au programme des constructions et des entretiens 2020-2021 : le démarrage des travaux de l’internat d’Atuona, la mise en place d’études visant la construction du lycée de Moorea, la construction de l’internat du lycée Diadème, la poursuite de la rénovation du lycée Gauguin et de nombreuses opérations d’importance variable débutées dès ce mois de juillet.

Pour accueillir tout ce beau monde au sein des différentes structures (écoles, collèges et lycées), plus de 5100 personnels, dont une grande majorité sous statut Etat (4442) sont déployés sur l’ensemble du territoire. Ces ressources humaines sont ainsi réparties: 44% dans l’enseignement du second degré, 36% dans le 1er et 20% classés « Autres » (ATRF, personnels administratifs, etc…).

L’objectif affirmé est 100 % d’élèves lecteurs à l’issue du cycle 2 et 100 % de réussite dans les acquisitions des savoirs fondamentaux. Ce qui se traduit par un dédoublement des classes de CP et CE1 en réseau prioritaire concernant, en 2019-2020, près de 61 % des écoles REP+ et plus de 86 % de leurs classes de CP/CE1. Le dispositif concernera 15 écoles et 74 classes à la rentrée 2020-2021. Par ailleurs, on apprend que l’expérimentation Cycle 3 à l’école se poursuit sur sept sites écoles : Anaa, Arutua, Fakarava, Vaipaee, Omo’a, Vaitahu et Rimatara. Quatre vingt élèves sont attendus à la rentrée dans ces classes de 6ème à l’école.

A la rentrée 2020-2021, le développement d’Unités Locales d’Inclusion Scolaire (ULIS) s’intensifie, à la fois pour répondre aux besoins identifiés d’élèves en situation de handicap et pour mailler le territoire d’une façon équilibrée, tant au niveau du premier que du second degré. En 2019-2020, les dispositifs ULIS ont accompagné 297 élèves (164 dans le 1er degré, 133 dans le 2nd degré) soit une augmentation de 12,5 % des effectifs par rapport à 2018-2019. Ces élèves ont représenté 34 % des élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire.

50% d’élèves boursiers dans le Second degré

Près d’un élève sur deux (48,9% très exactement l’an passé) bénéficie d’une bourse dans le second degré. Pour soutenir les familles et participer aux besoins financiers, matériels des élèves, l’État et la Polynésie française investissent 1,2 milliard de Fcfp.

Le taux de réussite aux différents examens est en progression significative par rapport à 2019. La faute au covid-19, disent certains, puisqu’il n’y a pas eu d’épreuves mais un contrôle continu…Il était de 86,96% au DNB, de 96,61% au bac général et de 91,05% au BEP. La réforme du lycée engagée depuis l’année dernière sera achevée cette année et consacrera la première promotion du nouveau baccalauréat. Elle concernera plus de 2 700 élèves de première et terminale de l’enseignement public (chiffres prévisionnels).

Enfin, il faut savoir que 52 % des collèges publics et 60 % des lycées publics polynésiens sont désormais connectés par fibre optique ou par VDSL. Le rythme de cette transition se fait sous la contrainte du déploiement physique de la fibre par ONATI. La convention-cadre N°6866 du 26 septembre 2019 entre le MEJ et ONATI permet aux établissements scolaires des 1er et 2nd degrés publics et privés de bénéficier de tarifs préférentiels pour s’abonner à la fibre optique. Le Pays poursuit sa collaboration avec l’opérateur téléphonique pour que l’ensemble des établissements scolaires soit connecté au haut débit. Quant au nombre d’ordinateur pour 100 élèves dans le Public (2018-2019), il était de 13,7 au niveau de la Maternelle-Elémentaire et de 21,4 au collège.

Source: Ministère – photo d’archives

 247 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :