Représentativité syndicale: la CSTP-FO largement en tête

L’organisation conduite par Patrick Galenon est jugée la plus représentative avec 9166 voix et conforte encore un peu plus sa position de leader.

Le Code du travail précise que, pour pouvoir bénéficier de la représentativité au niveau de la Polynésie française, toute organisation syndicale de salariés ou toute union syndicale de salariés doit avoir obtenu, au cours des deux dernières années, une moyenne de voix aux élections des délégués du personnel, titulaires et suppléants, supérieure à 5 % du nombre de voix exprimées.

Les modalités de prise en compte des résultats des élections professionnelles et la validation des résultats sont confiées à une commission de validation réunissant les partenaires sociaux sous la présidence du Directeur du travail.

Cette commission s’est réunie le 2 février dernier pour la validation des résultats des élections intervenues en 2020 et 2021. Sont reconnues représentatives au niveau de la Polynésie française pour une période de deux ans, les organisations syndicales de salariés ci-après, classées en fonction du nombre de voix obtenues aux élections des délégués du personnel, titulaires et suppléants, des années 2020 et 2021 :

1°)       Confédération des syndicats des travailleurs de Polynésie/Force ouvrière (CSTP/FO) avec 9 166 voix, soit 25,74 % des suffrages de 2020 et 2021 ;

2°)       Confédération A TI’A I MUA avec 6 878 voix, soit 19,31 % des suffrages de 2020 et 2021 ;

3°)       Confédération des syndicats indépendants de Polynésie (CSIP) avec 6 518 voix, soit 18,30 % des suffrages de 2020 et 2021;

4°)    Confédération OTAHI avec 6 495 voix, soit 18,24 % des suffrages de 2020 et 2021;

5°)       Confédération O OE TO OE RIMA avec 3 698 voix, soit 10,38 % des suffrages 2020 et 2021

Pour mémoire, la représentativité des  années 2019 et 2020, était sensiblement identique et se répartissait de la manière suivante :

1°)       Confédération des syndicats des travailleurs de Polynésie/Force ouvrière (CSTP/FO) avec 9 009 voix, soit 27,10 % des suffrages de 2019 et 2020 ;

2°)       Confédération A TI’A I MUA avec 6 219 voix, soit 18,71 % des suffrages de 2019 et 2020 ;

3°)       Confédération des syndicats indépendants de Polynésie (CSIP) avec 6 092 voix, soit 18,33 % des suffrages de 2019 et 2020 ;

4°)       Confédération OTAHI avec 5 127 voix, soit 15,42 % des suffrages de 2019 et 2020 ;

5°)       Confédération O OE TO OE RIMA avec 4 267 voix, soit 12,83 % des suffrages 2019 et 2020.

Photo d’archives

 601 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :