23 octobre 2021

Saisie de 40kg de cannabis séché et conditionné à Huahine, neuf personnes interpellées

Nouveau démantèlement d’un réseau de grande ampleur sur l’île de Huahine ayant conduit à l’interpellation de neuf personnes et à la saisie de 40kg de cannabis conditionné.

La lutte contre le trafic de stupéfiants et la toxicomanie est l’une des priorités du parquet de 1ére instance et des autorités administratives de Polynésie française, ainsi que des forces de sécurité.

Au terme de trois mois d’investigations diligentées dans le cadre d’une enquête préliminaire sous l’autorité du procureur de la République, les militaires de l’antenne OFAST et de la section de recherches de Papeete, appuyés par l’antenne GIGN de Polynésie française, ont interpellé ce vendredi 26 mars 2021 neuf personnes suspectées de participer à un réseau de trafic de stupéfiants de grande ampleur, opérant
depuis plusieurs années entre les îles de la société.

Ces stupéfiants (herbe de cannabis) étaient cultivés et conditionnés sur l’île de Huahine, puis acheminés sur Tahiti par voie maritime, avant d’être écoulés sur l’agglomération de Papeete.

Cette enquête a donné lieu à d’importantes saisies portant sur 40 kilos de cannabis séché et conditionné en sachets et en boîtes d’allumettes ainsi que la somme de 79 000 euros (9,5 millions de Fcfp) en numéraire.

Les enquêteurs ont saisi au titre des avoirs-criminels deux véhicules et un bateau pour un montant total estimé à 115 000 euros, soit 13,7 millions de Fcfp.

L’ensemble des individus interpellés dans le cadre de cette enquête judiciaire seront déférés au parquet de Papeete le 30 mars 2021 en vue d’être poursuivis selon la procédure de comparution différée.

Des réquisitions aux fins de détention provisoire seront prises devant le juge des libertés et de la détention. L’audience correctionnelle aura lieu le 27 mai 2021.

Tous les produits saisis seront détruits par incinération, permettant ainsi de retirer du circuit du trafic et de la consommation de stupéfiants plusieurs dizaines de milliers de doses individuelles.

Cette opération de police judiciaire couronnée de succès, qui a permis de démanteler un réseau de grande ampleur, s’inscrit en complément des récentes opérations de recherche et de destruction de plantations de cannabis menées sur Huahine, ainsi que des contrôles diligentés sur réquisition du procureur de la République autour des principaux points de deal de Tahiti.

source: Gendarmerie

 777 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :