20 octobre 2020

Sans surprise, Lana Tetuanui et Teva Rohfritsch élus sénateurs au premier tour (Maj)

Victoire sans appel, ce midi, des deux candidats du Tapura huiraatira, Lana Tetuanui et Teva Rohfritsch, à l’issue des élections sénatoriales.

La majorité présidentielle conduite par le président Edouard Fritch conserve donc ses deux sénateurs pour défendre les intérêts de la Polynésie française à Paris.

Si Lana Tetuanui entame un second mandat de six ans, elle sera désormais accompagnée de l’ancien vice-président du gouvernement qui avait démissionné au début du mois pour pouvoir battre la campagne.

Ils ont tous deux été crédités de 494 suffrages sur les 714 bulletins exprimés, soit à la majorité absolue au premier tour, dans les quatre bureaux de vote installés pour l’occasion dans l’enceinte du lycée Paul Gauguin à Papeete. La proclamation des résultats a été faite peu après treize heures par la présidente du Tribunal de première instance (TPI) devant une petite poignée de journalistes. Les autres résultats sont les suivants: Jacky Bryant (7 voix), Raissa Bruneau (6 voix), Nuihau Laurey (132 voix), Sylviane Terooatea (120 voix), Oscar Temaru (86 voix), Michel Villart (75 voix), Lydia Nouveau (15 voix), Christian Vernaudon (17voix),  Paul Bontour (0 voix), Teriiorai Oopa(1voix), Rolfi Chang (0voix).

Le scrutin avait été ouvert à 8h et les grands électeurs sont arrivés par vague, ou plutôt par délégation communale, dans la cour de l’établissement. Compte tenu de la mise en place d’un protocole sanitaire strict, les opérations de vote ont été un peu plus laborieuses que d’habitude mais globalement, tout s’est très bien passé.

C’est donc sans surprise que le tandem du Tapura l’emporte aisément (68% des suffrages) au détriment des onze autres candidats en lice parmi lesquels le sénateur sortant, Nuihau Laurey, qui cette fois-ci avait fait un ticket avec l’ancienne mairesse d’Uturoa, Sylviane Terooatea.

Autant dire que l’appel à l’unité lancé par le président Fritch a été entendu! « C’est un signe très fort de confiance adressé par les tavana », a t-il aussitôt réagi, visiblement très ému. Compte tenu de l’ampleur de la crise sanitaire, et surtout de ses conséquences sur la vie économique et sociale au fenua, le chef de l’exécutif local compte en effet sur ses deux nouveaux relais à Paris pour parler d’une seule voix et faire jouer la solidarité nationale.

Dés mardi, Edouard Fritch s’envolera pour la métropole avec les deux nouveaux sénateurs. Ils ont d’ores et déjà rendez-vous samedi à Matignon avec le Premier ministre, Jean Castex.

 425 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :