Santé: l’offre de soins libérale en chiffres

Au 31 décembre 2020, la Polynésie française comptait 673 professionnels de santé conventionnés exerçant dans le secteur libéral, peut-on lire dans un document produit lors des récentes Assises.

Sur la période 2010 – 2020, le nombre de professionnels (PS) par secteur est resté plutôt stable, passant globalement de 657 à 673. Cela représente 2,4 PS pour 1000 habitants.

Les médecins libéraux forment le plus gros bataillon (199 contre 219 en 2010), suivis des infirmiers (res) (143) et des kinésithérapeutes (102). Forte progression du nombre d’orthophonistes en revanche: de 45 en 2010 à 62 dix ans plus tard. Loin derrière, on trouve les pédicures-podologues avec seulement 5 professionnels installés.

Cependant, la répartition sur l’ensemble du territoire traduit une certaine inégalité. Et pour cause, l’offre de soins totalise 85% sur les seules îles de Tahiti et Moorea. De là à parler de « déserts médicaux » comme en métropole…il y a encore de la marge grâce notamment aux moyens humains et techniques déployés par les équipes de la Santé publique.

Toujours est-il que ces professionnels ne seront pas de trop pour répondre aux besoins d’une population de plus en plus vieillissante! Pour preuve, en cinq ans, les dépenses de santé générées par les personnes de 61 ans et plus ont progressé de 29%, soit en moyenne +5,8% par an en lien avec la hausse constatée du nombre de bénéficiaires (+24%). A l’inverse, on constate que le coût de la santé des 0-18 ans a diminué de 21%, comme d’ailleurs le nombre de bénéficiaires (-25%).

 482 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :