4 décembre 2020

Six artistes professionnels « encartés »

La commission pour la délivrance des cartes d’artiste professionnel, constituée conformément aux dispositions de la loi du Pays du 19 mai 2016 portant reconnaissance des professions artistiques et diverses mesures en faveur de l’art en Polynésie française, s’est réunie, vendredi, dans la salle de réunion du ministère de la Culture.

Sept dossiers de demandes de carte d’artiste professionnel étaient inscrits à l’ordre du jour de la commission présidée par le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu. Ainsi six dossiers ont été abordés, au titre des arts visuels et graphiques, dont un également en littérature, et un dossier au titre des arts audio et sonores.

C’est à l’unanimité que la commission a décidé de reconnaître la qualité d’artiste professionnel dans le domaine des arts visuels et graphiques à Taina Calissi (également dans le domaine de la littérature), à Cédric Doom, Christine Fabre-Giroux, Nadège Gabbero, Robert Toa et, enfin, dans le domaine des arts audio et sonores, à Rataro Ohotoua.

Les titulaires de la carte d’artiste professionnel sont éligibles aux dispositifs d’aides à la création artistique et littéraire, et sont exonérés de la contribution des patentes et de la taxe sur la valeur ajoutée.

Communiqué du gouvernement

 141 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :