21 septembre 2020

Sous le masque, pas de place pour manger une chocolatine!

Alors que le masque est désormais obligatoire dans les rues de Paris, les responsables locaux avaient pourtant rassuré les fumeurs en affirmant qu’ils pouvaient l’ôter le temps de leur cigarette.

De même pour manger un bout en marchant. Sauf qu’en pratique, il semblerait que les consignes ne soient pas tout à fait les mêmes. Ainsi, un Cherbourgeois, travaillant dans la capitale, en a fait les frais, comme le raconte Ouest-France. Alors qu’il se rendait à son travail dans le VIIIe arrondissement, David, 37 ans, décide de s’arrêter dans une boulangerie pour s’acheter un pain au chocolat.

En sortant du commerce, situé près de la gare Saint-Lazare, le trentenaire décide de vite l’engloutir et baisse donc légèrement son masque. « Je finis vite de manger et je me dirige vers une poubelle pour y jeter le papier. C’est alors qu’un policier me regarde, droit dans les yeux, et s’approche de moi. J’avais le masque sous le menton », raconte-t-il au quotidien régional.

Le policier lui demande alors ses papiers et lui lance que le moment et le lieu étaient mal choisis pour manger sa viennoiserie. Une réflexion qui va mettre David hors de lui. « Je m’agace… La situation me met en colère et je lui dis trois fois qu’il est fou. À ce moment-là, c’est parti en vrille. Il m’a demandé de monter dans la voiture de police, il a mis le gyrophare et m’a conduit au commissariat du VIIIe arrondissement », poursuit le Cherbourgeois.

Visiblement, les réflexions de David n’ont pas été du goût du policier. « Moi, on ne me traite pas de fou. Tu vas voir, ensemble, on va perdre un peu de temps », lui aurait-il lancé. Avant que le second policier présent dans la voiture ne le rassure : « Ce ne sera pas long, moi, j’ai autre chose à faire ! » Après un petit passage au commissariat, le trentenaire est finalement relâché avec une convocation prochaine

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 286 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :