21 septembre 2020

Une île réservée aux malades du coronavirus

Au Brésil, une île paradisiaque a fait le choix d’ouvrir uniquement ses portes à ceux qui ont déjà été infectés par le coronavirus, rapporte Ouest-France.

L’île Fernando de Noronha se trouve au cœur d’un archipel éponyme, au large de  Natal, au nord du Brésil. Parc naturel, il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En temps normal, les visites sont déjà contrôlées et les touristes doivent payer une « taxe de préservation ». Mais, en cette époque d’épidémie de coronavirus, les autorités ont décidé d’aller un peu plus loin. Pour pouvoir accéder à ses plages idylliques qui sont restées fermées pendant cinq mois, vous devrez prouver que vous avez déjà contracté le Covid-19 au préalable.

Un pays très fortement touché

Pourquoi cet impératif ? L’île veut « garantir la protection de tout le monde ». Les visiteurs doivent donc prouver qu’ils ont été contaminés et sont guéris.

Deux tests différents peuvent être acceptés : le test PCR ou le test sérologique. Ils doivent avoir été réalisés au moins vingt jours avant d’arriver sur Fernando de Noronha. En arrivant, les touristes devront aussi se soumettre à un autre test. S’il se révèle positif, une période de quarantaine sera alors imposée. « Nous constatons que ces cas de réinfection sont très rares et très discutables. Il y a des doutes. Les connaissances actuelles indiquent que quelqu’un qui a déjà eu cette maladie est immunisé », détaille Guilherme Rocha, administrateur de l’île, cité par le quotidien régional.

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 391 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :