26 novembre 2020

Stratégie du Tourisme 2025: deux mois pour discuter et échanger

Dans le cadre de la démarche « Fariira’a manihini 2025 » pour l’élaboration de la stratégie du secteur du tourisme, l’étape portant sur la démarche participative et sur les chantiers collaboratifs a été présentée, mercredi après-midi, au cours d’une conférence de presse.

Placées sous l’égide du ministère du Tourisme, cette concertation et cette mobilisation de tous les acteurs du secteur du tourisme, mais aussi de l’ensemble de la population, va permettre de définir la feuille de route pour le développement de cette activité économique, si importante pour la Polynésie, pour les années à venir.

Dans le contexte sanitaire actuel, l’ensemble des acteurs touristiques, les équipes publiques engagées dans cette filière, les communes et leurs élus, et l’ensemble des polynésiens, vont ainsi se mobiliser pour relancer la première ressource économique du Pays, avec vigueur, cohésion, et efficacité.

Les participants à l’élaboration de la stratégie de développement touristique auront deux mois pour discuter, échanger et apporter leur contribution sur l’avenir touristique du Fenua.  L’objectif est de pouvoir intégrer des chantiers collaboratifs, volontaires et autonomes, qui pourront se constituer autour de toutes les composantes du développement touristique. Une plateforme internet est dédiée à ces contributions et échanges : www.fm25.pf.

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, porte cette démarche d’élaboration participative. Afin de garantir la neutralité des travaux, un garant-médiateur a été désigné, Warren Teriimana Dexter. Son rôle est d’assurer la qualité des travaux fournis et la considération apportée à chaque préconisation issue des chantiers collaboratifs. Il doit également produire un rapport critique à l’issue de la consolidation, intégré à la stratégie, pour témoigner de son appréciation sur la démarche collaborative, la pluralité des expressions, et la transparence des travaux.

Outre une équipe de coordination opérationnelle, des volontaires issus du cabinet du ministère du Tourisme, du service du tourisme et de Tahiti Tourisme composent l’équipe projet en charge d’accompagner et faciliter la bonne tenue de la démarche, le déroulement des chantiers collaboratifs, et les phases d’examen, de sélection et d’ordonnancement de la commission de cadrage.

Les deux prochaines années consisteront à la phase de relance et de riposte à la crise mondiale actuelle, et pour les années 2023-2025, l’ambition est d’initier des trajectoires positives et progressistes du tourisme polynésien. Fāri’ira’a Manihini 2025 doit résolument contribuer à une évolution inclusive du secteur touristique polynésien.

Communiqué du gouvernement

 

 318 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :