28 octobre 2020

Hommage à Didier Lamoot, « membre éminent de la famille du tourisme polynésien »

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Didier Lamoot, samedi 10 octobre, écrit la ministre du Tourisme dans un message en hommage à ce grand professionnel.

La grande famille du tourisme polynésien perd un très grand professionnel, dont l’implication, la bienveillance, la générosité, l’énergie étaient connues de tous.  Il a débuté sa carrière il y a 40 ans, d’abord comme gestionnaire de la restauration dans de grandes enseignes hôtelières, puis depuis trente ans comme responsable d’établissements hôteliers. Il a travaillé aussi bien aux Etats-Unis, en Europe, en Afrique, en Asie, dans l’Océan Indien que dans le Pacifique.

À partir de 1994, il a découvert la Polynésie française, à la tête du Sofitel Heiva à Huahine, durant 5 années, puis du Sofitel Moorea Ia Ora de 2000 à 2003, dont il a assuré les phases de rénovation et d’extension à l’époque. Depuis 2011, il a successivement géré les Sofitel de Bora Bora, de nouveau celui de Moorea, et également celui de Tahiti ces deux dernières années. Il était également depuis 6 ans le représentant d’Accor Hotels en Polynésie française.

En près de vingt ans passés au Fenua, il a marqué de son empreinte, et de son expérience riche et diverse, le développement hôtelier et touristique. Il a encouragé nombre de ses collaborateurs à gravir les échelons et à s’investir avec toujours plus de rigueur et de professionnalisme dans un secteur pour lequel sa passion, ses exigences, son enthousiasme étaient toujours communicatifs. Il était également une figure du Medef local, au titre de l’hôtellerie, à la recherche permanente d’un dialogue social constructif, respectueux, et soucieux du bien-être de tous.

Malgré une hospitalisation en métropole ces derniers mois, il était à nos côtés pour l’élaboration des mesures prises face à la crise, en visio-conférences, quelles que soient les heures et les contraintes, pour permettre au tourisme polynésien de ne rien céder à la fatalité, sauvegarder les emplois, préserver et prendre soin des salariés et des acteurs du tourisme.

Au-delà du professionnel remarquable et inspirant, c’est un ami que nous perdons, un compagnon de route, et un membre éminent de notre famille du tourisme. Nous garderons de lui cette bonne humeur, ce sourire, cette énergie qui le caractérisait, cet optimisme irréductible, et cette humilité constante. Notre peine est partagée par toutes les équipes publiques du tourisme, et notamment Bruno Jordan, chef du service du tourisme, Maïlee Faugerat, présidente du conseil d’administration de Tahiti Tourisme, et Jean-Marc Mocellin, directeur général de Tahiti Tourisme.

Je me joins au président de la Polynésie française et à l’ensemble du gouvernement, pour présenter nos plus sincères condoléances à l’épouse, les enfants, aux proches et aux collaborateurs de notre très estimé Didier Lamoot.

Photo: Présidence

 467 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :