25 juillet 2024

Te Avei’a (T2) parle d’une consommation des ménages plutôt « robuste »

0

Dans son bulletin Te Avei’a, pour la période du deuxième trimestre 2023, l’Institut de la statistique (ISPf) revient sur la consommation des ménages qualifiée de « robuste ». Comme quoi, la vie des Polynésiens n’était si mal en ce temps-là…

Premier moteur de l’activité économique en Polynésie française, la consommation des ménages continue de croître ce trimestre profitant de prix à la consommation restés relativement stables depuis janvier et d’un marché du travail dynamique avec plus de 71 000 salariés en moyenne mensuelle sur le trimestre (69 000 en fin d’année 2022).

La bonne tenue de la consommation des ménages se retrouve dans le chiffre d’affaires des commerces de détail (hors carburant) qui progresse de 9 % sur un an, alors qu’en moyenne l’indice des prix a progressé de 3,2 % sur la même période. Le chiffre d’affaires des commerces de détail (hors carburant) profite aussi de la fréquentation touristique en forte hausse (+ 19 %) qui par ses dépenses soutient la croissance du commerce de détail.

Si les importations des biens plutôt à destination des ménages, comme les importations des produits de l’industrie agroalimentaire et celles en biens de consommation, reculent en volume (respectivement de 5 % et 3 % par rapport au premier semestre 2022), elles restent néanmoins plus élevées qu’en 2021 pour s’établir au même niveau que 2019.

Les importations en valeur ont continué de progresser (+ 4 % pour les produits de l’industrie agroalimentaire et + 3 % pour les produits de consommation) traduisant une tension sur les prix qui reste forte à l’international (+ 4,5 % à fin juin en France hexagonale) et en Polynésie française (+ 3,8 % à fin juin en glissement annuel).

source: ISPf

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :