5 décembre 2021

« Titeti Ai’a »: vote unanime à Tarahoi

Le dispositif de soutien au tourisme intérieur, « Titeti Ai’a », adopté ce matin à l’unanimité par les représentants à l’assemblée de la Polynésie française, rencontre déjà un fort intérêt dans la population.

A de rares exceptions prêts, les élus à Tarahoi ont salué l’initiative du gouvernement et de sa ministre, Nicole Bouteau, pour pallier en partie les effets de la fermeture des frontières internationales.

Cette mesure, en vigueur à compter du mois d’avril jusqu’à la fin de l’année 2021, vise d’une part à mobiliser l’épargne supplémentaire des Polynésiens estimée l’an dernier à 21 milliards de Fcfp. Elle consiste d’autre part à inciter les résidents à (re)découvrir Raivavae et autres archipels éloignés, plutôt que Las Vegas. Bon an mal an, en effet, les Polynésiens dépensent 16 milliards de Fcfp lors de leurs voyages à l’extérieur.

Seules conditions requises pour une prise en charge partielle par le Pays: voyager à deux et réserver au minimum deux nuits dans un établissement d’accueil (hôtels, classés, pensions). Le montant de l’aide financière (sous forme de coupon) sera proportionnel à l’éloignement; autrement dit, plus on voyagera loin (Marquises, Australes), plus l’aide sera importante ! Avant le départ, il faudra s’inscrire sur une plateforme numérique administrée par Tahiti Tourisme.

Le représentant-sénateur du Tapura, Teva Rohfritsch, a naturellement appuyé l’idée comme une « opportunité de relance de la consommation solidaire ». Un dispositif « pertinent et approprié » en cette période difficile qui a le mérite de « mettre les gens au boulot » plutôt que d’apporter une aide directe à l’entreprise sous la forme d’une exonération exceptionnelle d’impôt comme le réclamait avant lui le non-inscrit, Nuihau Laurey.

 531 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :