18 septembre 2020

Trois mois supplémentaires pour les allocations du RSPF à 15 000 Fcfp

La revalorisation à 15 000 Fcfp des allocations familiales versées aux ressortissants du Régime de solidarité (RSPf), du fait principalement des conséquences liées à la crise du Covid-19, est prolongée de trois mois supplémentaires, annonce le gouvernement.

La crise sanitaire va engendrer un impact durable sur certains secteurs pourvoyeurs d’emplois de l’économie polynésienne, notamment les secteurs du tourisme et du bâtiment.

Les premiers éléments livrés au cours de la dernière séance du conseil d’administration de la Caisse de prévoyance sociale, attestent d’une dégradation des volumes de déclaration de salaires mensuels sur ces secteurs.

Le nombre d’emploi salariés, apprécié en équivalent temps plein, enregistre une baisse de 18% entre février et avril 2020.

Sur les cinq principaux secteurs d’activité privés, le nombre d’heures de travail payées recule de 15% pour le commerce et 45% pour l’hôtellerie-restauration, dont une grande part des effectifs réunit des emplois peu qualifiés à faible rémunération.  Au terme de la période de maintien de droits de trois mois au régime des salariés, voire de six mois en cas de procédure de licenciement pour motif économique, les salariés victimes de la conjoncture économique vont basculer immédiatement au RSPF.

Aussi, le conseil des ministres a décidé d’accompagner financièrement ces personnes, en maintenant la revalorisation du montant des allocations familiales à 15 000 Fcfp, opérée au mois de mars dernier, pour trois mois supplémentaires, soit pour les mois de juin, juillet et août de cette année.

extrait CM

 132 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :