24 octobre 2020

Trump, cobaye à l’hydroxychloroquine

Le président des Etats-Unis Donald Trump a révélé lundi qu’il prenait de l’hydroxychloroquine à titre préventif contre le coronavirus, au mépris des recommandations des autorités sanitaires américaines.

« J’en prends depuis une semaine et demie (…) je prends un comprimé par jour », a déclaré M. Trump lors d’un échange avec des journalistes à la Maison Blanche qui a suscité de vives réactions dans le monde scientifique et politique.

L’hydroxychloroquine est utilisée de longue date contre le paludisme mais son éventuelle efficacité contre le coronavirus n’a, à ce jour, été démontrée par aucune étude rigoureuse.

« J’entends beaucoup de choses extraordinairement positives » sur ce médicament, a déclaré le milliardaire républicain. « Vous connaissez l’expression: qu’est-ce que vous avez à perdre? »

Fin avril, l’Agence américaine des médicaments (FDA) a mis en garde contre l’utilisation de cet antipaludéen « en dehors d’un milieu hospitalier ou d’essais cliniques ». Elle a en particulier mis en avant « le risque de troubles du rythme cardiaque ».

Interrogée sur CNN, Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants, a estimé que ce n’était « pas une bonne idée ». « Il est notre président et je préférerais qu’il ne prenne pas quelque chose qui n’a pas été approuvé par les scientifiques, particulièrement dans sa catégorie d’âge et, disons, dans sa catégorie de poids, appelée obésité morbide », a-t-elle ajouté.

Chuck Schumer, chef de la minorité démocrate au Sénat, a dénoncé des déclarations « dangereuses ». « Cela donne aux gens de faux espoirs (…) et peut même les mettre en danger », a-t-il déploré sur MSNBC.

Le locataire de la Maison Blanche a par ailleurs affirmé qu’il n’avait « aucun symptôme » du Covid-19. Il a précisé qu’il était testé très régulièrement et que tous ses tests jusqu’ici avaient été négatifs.

Au moment même où le président américain faisait cette annonce inattendue, l’université Johns Hopkins, qui fait référence, annonçait que les Etats-Unis avaient franchi lundi la barre des 90.000 décès liés au Covid-19.

Source: Yahoo actualités

 38 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :