25 octobre 2020

Trump n’a pas que des amis dans le camp Républicain

George W. Bush et Mitt Romney ont annoncé qu’ils ne voteraient pas pour Trump, rapporte le « New York Times ». Et ce ne sont pas les seuls.

On prend les mêmes et on recommence. Comme en 2016, les caciques républicains George W. Bush et Mitt Romney ont annoncé qu’ils ne glisseraient pas un bulletin Trump dans l’urne en novembre 2020, révèle le New York Times. Mais l’impact de leur insubordination n’est pas le même qu’il y a quatre ans, assure le quotidien américain. Ne pas adouber un candidat fantasque n’ayant qu’une infime chance d’emménager à la Maison-Blanche n’a en effet rien à voir avec le fait de bouder un président issu de son propre parti qui brigue un second mandat.

Autre oiseau de mauvais augure pour Donald Trump : la fronde qui gronde au sein du Parti républicain paraît plus profonde qu’en 2016. Un nombre croissant de membres du Grand Old Party (GOP) réfléchirait ainsi à admettre publiquement qu’ils ne soutiendront pas le milliardaire. Pire, qu’ils pourraient voter pour le démocrate Joe Biden, ennemi honni de la Maison-Blanche.

C’est ce que vient d’annoncer Colin Powell, ancien secrétaire d’État de George W. Bush, en dénonçant les « mensonges » de Donald Trump. « Je ne pouvais voter pour lui (en 2016) et je ne peux certainement pas soutenir le président Trump cette année », a déclaré sur CNN celui qui avait voté pour Hillary Clinton lors de la précédente élection et qui a explicitement indiqué qu’il voterait pour Joe Biden.

De son côté, Cindy McCain, veuve du sénateur républicain John McCain, est presque certaine d’appuyer l’ex-vice-président de Barack Obama. Quant à Jeb Bush, ancien gouverneur de Floride et frère de George W. Bush, il n’est même pas certain d’aller voter.

Lire la suite sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

 46 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :