23 octobre 2021

Un bonitier en perdition, sept marins secourus au large de Raiatea

Dans la nuit du 29 au 30 juin, à 23h15, un message émanant d’une balise de détresse localisée à 34 nautiques (63 km) dans l’Ouest de Raiatea a été reçu par le JRCC Papeete.

Immédiatement, les investigations menées sous l’autorité du Haut-Commissaire de la République, délégué du gouvernement pour l’action de l’Etat en mer indiquent qu’il s’agit du bonitier de 12 mètres « LADY L », basé à Raiatea.

Un contact par téléphone satellitaire est établi avec l’équipage à 23h40. Les informations disponibles indiquent que le bonitier a subi une voie d’eau.

Le bateau ayant sombré, les sept occupants se sont réfugiés, sains et saufs, sur deux embarcations de survie.

L’hélicoptère inter-administration DAUPHIN de la flottille 35F a été aussitôt engagé afin de secourir les naufragés, de nuit et dans des conditions météo difficiles (creux de 3 mètres et vent de 30 nœuds en rafales).

Durant le temps de transit de l’hélicoptère entre Faa’a et la zone du naufrage, le JRCC a organisé la prise en charge à terre des marins, à Raiatea, avec le concours du SAMU, des pompiers, de la brigade de gendarmerie et de l’hôpital de Uturoa.

Un premier groupe de quatre naufragés a été hélitreuillé et évacué à 2h25 du matin. Le second groupe de trois naufragés, ainsi que le plongeur du Dauphin resté à bord de l’embarcation pour leur porter assistance, ont été à leur tour hélitreuillés à 3h20.

Une fois encore la balise de détresse et le téléphone satellitaire qui se trouvaient à bord ont permis le sauvetage rapide des marins.

A cette occasion, le JRCC rappelle aux usagers de la mer la nécessité de systématiquement embarquer des moyens de communication, de localisation et de déclenchement d’alerte de détresse.

Au terme de cette mission, le Haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN tient à saluer l’excellent travail réalisé par les équipes du JRCC et de la flottille 35F.

 489 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :