29 novembre 2021

Un dictionnaire bilingue français-tahitien pour enfant

Le ministre de la Culture, en charge de la promotion des langues polynésiennes, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et Flora Aurima Devatine, directrice de l’Académie tahitienne – Fare Vana’a, ont présenté, vendredi matin, le premier dictionnaire bilingue français-tahitien illustré de l’Académie tahitienne – Fare Vâna’a.

Il est destiné à l’usage des enfants à partir du cours élémentaire jusqu’aux élèves de 6ème et de 5ème des collèges.

L’ouvrage de 329 pages comprend : 1587 entrées et 626 illustrations. Il sera en vente dès la semaine prochaine au prix public de 1 500 Fcfp.

Sa mise en œuvre aura pris quatre ans. On le doit à Joanna Nouveau, académicienne chargée de superviser l’enseignement du tahitien dans les classes du 1er cycle.

Les efforts consentis par les académies de langues polynésiennes au titre de leurs missions de sauvegarde et d’enrichissement de nos langues participent à l’engagement de tous en faveur de la transmission intergénérationnelle des langues polynésiennes.

Ce dictionnaire bilingue français-tahitien pour enfant vient compléter l’arsenal des didacticiels de la langue tahitienne élaborés depuis 1973 par L’Académie tahitienne – Fare Vâna’a : la grammaire de la langue tahitienne, le dictionnaire tahitien-français (Fa’atoro parau), le dictionnaire français-tahitien (A-D), le dictionnaire français-tahitien (E-I), deux lexiques thématiques, deux recueils de textes choisis (Hei Pua Ri’i), le dictionnaire tahitien/français en ligne.

L’Académie tahitienne, institution culturelle prône depuis sa création en 1972, l’intégration de la langue tahitienne à l’école. En 1979, elle contribuait en collaboration avec le service de l’Education à la publication des premiers manuels scolaires : « Ta’u puta reo tahiti » rassemblant 4 fascicules « Elèves » et 4 fascicules « Enseignant ».

En 1986, elle a équipé la langue tahitienne d’une grammaire et en 1999 d’un dictionnaire tahitien-français, la dotant dès lors d’une graphie qui s’imposera à l’usage comme la norme au fur et à mesure qu’elle crée les outils pédagogiques nécessaires à son apprentissage.

source: Gouvernement

 666 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :