8 décembre 2022

Un Festival organisé par les jeunes et pour les jeunes

La Jeunesse est au cœur des préoccupations du gouvernement polynésien.

Tel est le sens du festival de la Jeunesse qui se tient à To’ata actuellement et qui a été inauguré mercredi matin, par le président Edouard Fritch, en présence de plusieurs ministres et de milliers de jeunes venus des îles du vent et des Raromata’i, pour l’occasion.

Ce festival, est une initiative du ministre de la Jeunesse, Naea Bennett, et du Comité de Jeunes de Polynésie, le Tomite Taure’a, mis en place par le ministre. Ce Tomite Taure’a résulte d’échanges entre le ministère de la Jeunesse et toutes les communes de Polynésie, les confessions religieuses et les associations de jeunesse. Comme l’a rappelé le président dans son allocution d’ouverture « Des jeunes se sont impliqués et ont élaboré la politique de la jeunesse de notre Pays. En effet, qui mieux que vous, pour parler de la jeunesse ? ».

Le président a également évoqué les deux années de crise de la Covid-19 qui ont fortement impacté la jeunesse, qui a beaucoup souffert des restrictions et des confinements. « Je saisis cette occasion pour vous remercier et vous féliciter pour votre sens de la discipline. Durant toutes les périodes de confinement, vous avez été respectueux des consignes. Vous avez fait preuve de respect et avez eu les gestes utiles pour protéger vos aînés. Encore merci. »

Évoquant les inquiétudes des jeunes concernant leur avenir en Polynésie française, le président a souligné que c’était sa grande préoccupation et celle du Gouvernement, rappelant tout le sens qu’il a voulu donner en créant un ministère spécifiquement dédié à la politique en faveur de la Jeunesse : « Afin de regrouper l’ensemble des actions concourant à l’accompagnement du parcours des jeunes vers l’autonomie individuelle. Elle passe notamment par l’éducation, la formation, l’insertion sociale et professionnelle, le logement, la santé, la sécurité, les loisirs éducatifs, sportifs et culturels, la mobilité, l’engagement, et ce dans une perspective de réduction des inégalités, qu’elles soient sociales ou territoriales. »

Quatre axes stratégiques

Le président a aussi souligné l’esprit qui anime son engagement en faveur de la Jeunesse afin qu’elle trouve sa place et soit un acteur majeur de la société qui se construit : « La stratégie et l’initiative de mon gouvernement ont pour objectif de promouvoir une implication citoyenne active et de répondre à vos attentes. Cette implication active représente un des moyens importants pour favoriser et accroitre la transparence, la responsabilité et l’intégrité, tout en instaurant des relations plus fortes entre la population et le gouvernement, et plus particulièrement entre la jeunesse et le Gouvernement. »

Cette politique de la jeunesse qui se décline, en quatre axes stratégiques, validés par le conseil des ministres il y a trois mois, vient répondre aux attentes des jeunes : comme la prise en compte de la voix des jeunes par le Politique ; un accompagnement vers leur autonomie ; un renforcement des structures associatives de jeunesse ; de nouveaux supports de sensibilisation adaptés aux conduites à risques.

« Les défis, pour notre jeunesse, sont nombreux et d’importance, qu’il s’agisse de renforcer le lien social, de transmettre aux plus jeunes des principes et des valeurs citoyennes, de porter l’ambition de l’égalité des chances, notamment en matière d’éducation, d’emploi et de loisirs. Je compte sur mes Ministres pour vous apporter des réponses rapides et concrètes à vos attentes. » a conclu le président.

Pour rappel, ce festival se déroulera jusqu’au 4 novembre, dans les jardins du parc Pa’ofai et sur l’esplanade de la place To’ata, où diverses activités sont proposées, mêlant sport, culture, environnement et prévention. Un programme riche est réservé aux participants, soit plus de trois mille festivaliers attendus par jour, avec en final, une grande soirée de clôture qui devrait rassembler plus de huit mille personnes.

Source: Gouvernement

 333 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :