Un gros train de houle en cours sur la majeure partie du territoire

Le Haut-commissariat lance un appel à la vigilance en raison de très fortes houle à compter d’aujourd’hui et au moins jusqu’au 14 juillet sur la majeure partie du territoire.

Le 11 juillet 2022 à 15 heures, la direction interrégionale de Météo France en Polynésie française a placé l’archipel des Australes en vigilance orange pour très fortes houles de Sud-Ouest. Ce phénomène brutal et exceptionnel va se renforcer et se propager dès demain matin vers les Tuamotu et les Gambier, puis en soirée sur les archipels de la Société, et devrait durer jusqu’à au moins jeudi 14 juillet 2022.

Les houles générées seront particulièrement dangereuses notamment dans les lagons, sur les côtes et aux abords des passes exposés à de forts courants et à une élévation du niveau de la mer.

Ce phénomène remarquable, voir exceptionnel aux Australes, est susceptible d’engendrer des risques importants pour la population (déferlantes, zones submergées, rafales de vent…) et pour les activités pratiquées en mer.

C’est pourquoi, depuis lundi soir, l’île de Rapa est placée en vigilance rouge. Elle sera étendue aux îles des Australes Centre (Tubuaï et Raivavae) dès 5h demain matin et aux Tuamotu Sud et Gambier à partir de 12h.

Les îles de la Société et les îles des Tuamotu (hors Tuamotu Sud) seront placées en vigilance orange à compter de demain dans la journée.

Compte tenu des risques importants engendrés par ce phénomène, la circulation maritime et toutes les activités nautiques de loisirs et professionnelles seront interdites à compter de ce soir 18 heures pour Rapa et à compter du 12 juillet 2022 à 05 heures sur les îles de Raivavae et de Tubuaï et à 12 heures pour Gambier et les Tuamotu Sud.

Pour les îles placées en vigilance ora,ge, la plus grande vigilance est demandée à tous les usagers de la mer et du littoral pour se protéger des importantes vagues qui pourront déferler sur les côtes. Il est fortement recommandé de reporter ses activités nautiques et les sorties en mer et de prendre toutes les précautions nécessaires pour mettre en sécurité les embarcations et équipements nautiques ainsi que les habitations en bord de mer.

Les services de l’Etat travaillent en étroit partenariat avec les équipes des communes concernées et avec la Direction Polynésienne des Affaires Maritimes (DPAM) afin de coordonner les actions à mettre en place pour informer et protéger les usagers de la mer et du littoral.

Communiqué

 335 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :