25 septembre 2020

Un lieu chargé d’histoire pour se souvenir des essais nucléaires français…

En pleine actualité du coronavirus, on finirait par croire qu’il ne se passe rien dans ce pays. Preuve du contraire.

Sur le front de Papeete, au niveau du tunnel, il existe une bâtisse aux allures coloniales que peu de gens connaissent. C’est l’ancien bâtiment de la Marine. A côté, donnant sur le parc Bougainville, le COMAR (Commandant de la Marine) y avait même établi ses quartiers avec un grand jardin intérieur où, jusque dans les années 90, étaient régulièrement données quelques réceptions mondaines.

Cette « belle époque » est révolue et l’ensemble immobilier, d’une valeur non négligeable, a été cédé au Pays au franc symbolique afin d’y ériger un Centre de mémoire des essais nucléaires français. Une reconversion qui, rappelons-le, avait été officialisée en personne par l’ancien président de la République, François Hollande, lors de sa venue en Polynésie française, et que l’on peut considérer aujourd’hui comme un geste symbolique en réparation de tous les dommages causés entre 1966 et 1996.

Mais le chantier ne fait que démarrer ! Le plus important reste à venir, ne serait-ce que par le contenu des messages pédagogiques et historiques que ce Centre aura pour vocation de transmettre aux générations futures.

 38 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :