22 octobre 2020

Les premières conventions CAES au service de Papeete

Plus de cent cinquante personnes issues des différents quartiers de Papeete viennent de bénéficier des premières conventions d’aide exceptionnelle de solidarité (CAES), annonce la Ville dans un communiqué.

Le maire de la capitale, Michel Buillard, est allé à la rencontre d’une partie d’entre elles ce matin pour leur apporter son soutien et les encourager en cette période de crise sanitaire.

La CAES est un dispositif d’aide aux ménages en difficulté mis en place par le gouvernement dans le cadre de son plan de sauvegarde économique contre les conséquences de l’épidémie de Covid-19. Elle permet à une personne ne disposant plus d’aucun revenu et inscrite au régime de solidarité de la Polynésie française (RSPF) d’obtenir une indemnité de 50 000 Fcfp par mois pendant trois mois, en échange d’un travail d’intérêt général de 20 heures par semaine au service du Pays, d’une commune ou d’une association à but non lucratif. Les CAES sont limitées à une par foyer pour des demandeurs âgés de 18 à 62 ans.

Pour leurs missions, la priorité a été donnée à des travaux ayant un lien avec l’hygiène et la salubrité publiques ainsi que la protection de l’environnement (sensibilisation au tri des déchets, lutte contre les dépôts sauvages et les gîtes larvaires ou encore embellissement des quartiers). Autre priorité, favoriser l’autonomie alimentaire des familles par le développement de travaux de mise en culture et d’entretien des jardins partagés ainsi que la fabrication et la distribution de jardinières portatives. Enfin, des travaux de couture solidaire ont également été mis en place. A cet effet, les masques de protection et les sacs de courses traditionnels produits seront par la suite distribués aux habitants de Papeete.

Source: Papeete

 49 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :