Un terrain mobile pour les adeptes du « horse-ball »

Inauguration samedi 5 mars du nouveau terrain de horse-ball sur l’hippodrome de Pirae, une cérémonie suivie de deux matchs de gala.

En subventionnant à travers des crédits de l’Agence Nationale du Sport (ANS) l’acquisition de ce terrain de horse-ball gonflable et d’une remorque de transport, l’Etat accompagne le développement de la discipline sur le territoire. Le soutien de l’Etat représente près de 65% du coût total de l’opération, soit plus de 1 240 000 Fcfp.

Adapté pour l’organisation d’événements sur des sites non équipés pour le horse-ball, ce terrain mobile, premier équipement de ce type en Polynésie française, facilitera le rayonnement de la discipline sur l’ensemble du territoire. Il permettra à la FPE de garantir des conditions de pratiques sécurisées pour les cavaliers et les équidés tout au long de l’année.

Pour développer l’accès aux infrastructures sportives et faire progresser la place du sport dans notre société, l’Etat poursuit son soutien à la création d’équipements sportifs de proximité. Ainsi, en fonction des projets déposés en 2022, 35 millions de Fcfp pourront être mobilisés sur les crédits de l’ANS.

En 2021, le horse-ball rassemblait plus d’un quart des 510 licenciés fédéraux. Bien qu’encore jeune sur le territoire, il a déjà permis aux équipes polynésiennes de briller en remportant deux titres nationaux de championne et de vice-championne de France « cadettes » en 2018 et 2019. Ces résultats prometteurs ont conforté la stratégie fédérale engagée depuis six ans autour de cette nouvelle discipline de sport collectif porteuse de valeurs de solidarité et d’entraide particulièrement recherchées par les plus jeunes publics.

Source: Etat

 502 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :