23 juillet 2024

Un troisième mandat pour Macron: l’idée fait son chemin…

0

Le sujet a été mis sur la table par Richard Ferrand : le 18 juin dernier, le fidèle d’ Emmanuel Macron regrettait dans les colonnes du Figaro que la Constitution française limite la fonction du chef de l’Etat à deux mandats consécutifs, y voyant un frein « au libre choix des citoyens ».

Un avis que semble partager Roselyne Bachelot. L’ancienne ministre de la Culture, reçue sur Public Sénat dimanche 25 juin, a ainsi assuré que « tout le monde » était « d’accord pour la troisième candidature d’Emmanuel Macron ».

« C’est une réflexion globale sur la réforme des institutions. Et je dois dire que tout le monde peut se retrouver dans cette proposition de Richard Ferrand, qui n’a pas pour but d’offrir un troisième mandat à Emmanuel Macron mais une troisième candidature », a précisé Roselyne Bachelot.

« Vous vous rendez compte la tristesse en 2027 ? »

« Donc tout le monde est d’accord pour la troisième candidature d’Emmanuel Macron, ceux qui veulent le réélire et ceux qui veulent le battre, parce que, finalement, ce qui sera déceptif pour ses opposants, c’est qu’ils ne pourront pas lui régler son compte en 2027 »,  a poursuivi l’ancienne ministre.

Actuellement, la Constitution ne permet pas à Emmanuel Macron de se présenter pour ce qui serait un troisième mandat consécutif, en 2027. En revanche, il serait autorisé à briguer à nouveau l’Élysée dès 2032. La réforme des institutions promise par le chef d’État reviendra-t-elle sur cette règle ? Même si c’était le cas, elle devrait encore être approuvée par référendum ou par les trois cinquièmes de l’Assemblée pour être adoptée.

source: Yahoo actualités

 

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :