22 septembre 2020

Une drague sur le récif de Maupiti: ouverture d’une enquête administrative

Concernant la présence d’une drague sur le récif de Maupiti, telle que relatée par la presse jeudi après-midi, le ministère de l’Equipement tient à apporter quelques précisions.

Cette pelle-hydraulique sur chenilles, qui appartient à une société privée, est arrivée par bateau à Maupiti, dans le courant de la semaine du 13 janvier, dans le cadre de travaux de désensablement du chenal d’accès à l’aéroport, suite à un appel d’offres de la direction de l’Equipement.

Le moyen d’acheminent prévu pour cet engin depuis le quai de Maupiti jusqu’à la base du chantier situé sur le motu Pae’ao de l’aérodrome, était par une barge motorisée.

La drague devait uniquement servir à installer une suceuse de sable dans le chenal, afin d’en dégager l’accès aux bateaux.

La direction de l’Equipement n’a reçu aucune demande de modification du mode d’acheminement de cet engin sur le site du chantier,

La direction de l’Equipement n’a donné aucune autorisation pour faire circuler cet engin sur le récif.

Le ministère de l’Equipement tient également à indiquer qu’une enquête administrative est en cours et fera l’objet par la suite de l’établissement d’un procès-verbal de contravention de grande voirie pour la saisine du Tribunal administratif de la Polynésie française dans les meilleurs délais.

Photo: Polynésie la 1ère

 46 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :