24 octobre 2020

Ungaro, un grand nom de la mode, s’est éteint

Il a marqué le monde de la mode par son utilisation des couleurs.

Le couturier français Emanuel Ungaro est mort samedi 21 décembre, à Paris, à l’âge de 86 ans, a fait savoir sa famille, dimanche 22 décembre. Le couturier, qui avait quitté le monde de la mode depuis 2004, était « affaibli » depuis deux ans, a précisé une source familiale à l’AFP.

Né le 13 février 1933 à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) dans une famille immigrée italienne, il s’était installé à Paris en 1956, où il avait été formé par le couturier espagnol Cristobal Balenciaga. Créateur de sa propre griffe en 1965, il se définissait lui-même comme « un obsédé sensuel » au style haut en couleurs. Il ne faut pas porter une robe, il faut l’habiter », déclarait-il.

L’homme qui aimait les femmes

Chez Ungaro, « la sensualité est partout », écrit son amie l’écrivain Christine Orban dans une courte biographie qu’elle lui a consacrée. « Un simple pull, par la douceur de sa matière, appelle une caresse ; une robe est taillée pour bouger, accompagner le corps dans ses déplacements, montrer et dissimuler: parce qu’il aime les femmes, Emanuel connaît les limites de la tolérance masculine, il créera un vêtement trop beau pour être arraché, mais assez malin pour suggérer de l’ôter avec tendresse ».

Deuxième d’une famille immigrée italienne de six enfants, Emanuel Ungaro aurait pu se contenter (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 27 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :