Vaitupa (Faa’a) transformé en parc paysager: livraison attendue au 1er trimestre 2022

A l’invitation du maire de Faa’a, le président Edouard Fritch, le vice-président, Tearii Te Moana Alpha, les ministres du Tourisme, Nicole Bouteau, des Grands travaux, René Temeharo, et de la Famille, Isabelle Sachet, se sont rendus, jeudi matin, sur les sites de Vaitupa, de Huipape et du stade Ganivet, pour échanger ensemble sur les projets en cours et à venir dans la commune.

Le site de Vaitupa, situé en bord de mer, est régulièrement sollicité pour l’organisation de manifestations diverses telles que foires agricoles, salons et fêtes foraine. Il va prochainement pouvoir bénéficier d’un parc paysager de près de quatre hectares comprenant des espaces de détente, de loisirs, un grand fare potee, une esplanade, un coin buvette et des espaces sportifs. L’aménagement paysager va privilégier l’utilisation de plantes endémiques, d’arbres fruitiers et d’essences nobles.

Ce projet, en faveur de la population de Faa’a, des résidents et touristes de passage, a été porté en partenariat avec la commune de Faa’a. Il s’inscrit dans une démarche d’aménagement global de la zone qui s’étend du site de Vaitupa au futur Village Tahitien.

Les travaux d’aménagement, co-financé dans le cadre du Contrat de projets n°2, pour un montant global des travaux évalués à près de 780 millions Fcfp, ont débuté au mois d’octobre 2020 par la construction du fare potee. Ils devraient se poursuivre tout au long de l’année 2021 avec une livraison du site attendue pour le 1er trimestre 2022.

Enfin, ce chantier s’inscrit dans le Plan de soutien à l’économie du Pays par la commande publique. Il permet ainsi le maintien de près de quarante emplois en moyenne par jour sur site, tout corps de métiers confondus.

Par ailleurs, le Pays proposera à la commune lors d’un prochain conseil des ministres l’affectation d’une emprise domaniale dépendant de l’ancien domaine Bonnefin, située à l’arrière du stade Louis Ganivet.

Cette affectation s’inscrit dans le cadre d’un projet de sécurité alimentaire conformément au schéma directeur de l’agriculture qui vient d’être validé par le Pays et pour lequel le Pays et la commune de Faa’a sont mobilisés. De plus, le Pays s’engage à nettoyer la parcelle avant de procéder à son affectation et à mettre à disposition des plants de uru, cocotiers ou d’autres espèces vivrières intéressantes.

source: Gouvernement

 620 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :