Vers la création d’un « comité de développement de Moorea »…

A l’occasion de la réouverture de l’hôtel Ia Ora Sofitel de Moorea, le nouveau propriétaire de cet établissement a invité le gouvernement, le maire de l’île, Evans Haumani, et ses adjoints, à participer à l’accueil des premiers clients.

Cet événement a aussi été l’occasion pour le président Edouard Fritch de rencontrer et de dialoguer avec le nouveau maire. Moorea étant une île touristique majeure, avec Bora Bora, le président a saisi cette occasion pour longuement développer le sujet de la réouverture des frontières, suite à la crise sanitaire du covid-19.

La réouverture des frontières implique, en effet, plus que jamais, d’être vigilant dans la gestion sanitaire de la Polynésie, et à avoir également l’adhésion et le soutien des conseils municipaux pour la reprise des activités économiques touristiques. Le président Fritch a insisté sur le fait que les autorités du Pays continueront à protéger la population avec rigueur tout en relançant l’économie.

Le président a également fait la proposition de la mise en place d’un comité de développement de Moorea. C’est une proposition qui a déjà été faite précédemment et qui jusqu’à présent n’a pas pu encore être concrétisée.

Pour le président Edouard Fritch, le développement de Moorea passe par l’unité et le rassemblement des forces vives, pour en faire une île prospère, dans un équilibre entre protection environnementale et croissance économique. Le maire de Moorea a salué et apprécié cette volonté de dialogue et de collaboration du Président Fritch et de son gouvernement.

Communiqué du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *