Voeux au personnel d’ADT: des mois encore difficiles à endurer…

Cérémonie des vœux au personnel d’Aéroport de Tahiti (ADT), vendredi dernier, en présence de deux ministres du gouvernement, Nicole Bouteau (Tourisme) et Jean-Christophe Bouissou (transports interinsulaires).

Cette rencontre, qui s’est tenue dans la salle d’embarquement internationale, a été l’occasion pour la direction de l’aéroport de faire un retour sur l’année 2020 qui a fortement impacté l’activité de la plateforme entraînant des accords de réduction du temps de travail de l’ensemble du personnel ainsi qu’un plan de départs volontaires.

Après avoir remercié l’ensemble de ses collaborateurs pour leur mobilisation, le directeur d’ADT a évoqué les perspectives 2021 qui seront encore bien en deçà des résultats de 2019 compte tenu de la situation de la pandémie dans le monde. « Nous avons traversé de manière collective cette crise, grâce aux efforts de tous, sans laisser personne derrière et nous continuerons dans ce sens », a-t-il conclu.

En marge des vœux, Nicole Bouteau s’est également adressée aux nombreux collaborateurs présents, les remerciant chaleureusement pour les efforts consentis et leur contribution active à la reprise du tourisme. Elle a rappelé que même si la fréquentation touristique accuse un recul de 68% par rapport à 2019, ce résultat peut être qualifié de satisfaisant alors que 2020 a été marquée, du fait de la pandémie, par quatre mois de fermeture de nos frontières, l’inaccessibilité de nos principaux marchés (Asie, Pacifique-Australie-Nouvelle-Zélande, Amérique du Sud) et des mesures de restrictions prises par de nombreux pays, évoluant en fonction de leur situation sanitaire, et ne permettant pas ou limitant les voyages.

La ministre du Tourisme a confirmé que les premiers mois de la nouvelle année seraient difficiles tant sur le plan de l’activité touristique que aérienne. Elle a, par ailleurs, souhaité rassurer les personnels d’ADT en leur rappelant que le Pays, au travers notamment de ces mesures exceptionnelles de sauvegarde des emplois, continuerait à soutenir l’entreprise et ses collaborateurs. La priorité du Pays reste la sauvegarde des outils de production, des emplois, tout en agissant sur la relance de l’économie: « 2021 sera une année de grands défis car il nous faut ‘reconstruire’, il nous faut ensemble essayer de retrouver la voie de la croissance (…) Je suis sereine car je sais que nous nous relèverons ensemble ! »

source: Gouvernement

 632 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :