25 octobre 2020

Vois la vie en rose, fais ta radio titi !

Du 1er au 31 octobre, l’opus 2020 de la campagne Octobre Rose sera marqué par plusieurs rendez-vous télématiques avec toute la population et les femmes en particulier.

A travers sa mission de santé publique, le ministère de la Santé et de la prévention et la direction de la Santé de la Polynésie française lancent cette année encore, et durant tout le mois d’octobre 2020, une campagne de communication, d’information et de sensibilisation autour du cancer du sein : Octobre Rose.

Ce mouvement mondial en soutien aux femmes atteintes du cancer du sein est aussi l’occasion de mobiliser chacun autour de la lutte contre le cancer du sein. Octobre Rose est aussi l’occasion de rappeler à
chaque femme âgée de 50 à 74 ans qu’elle peut agir pour sa santé, toute l’année, en participant au dépistage du cancer du sein.

En Polynésie française, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme avec en moyenne 135 nouveaux cas par an. Il reste la première cause de décès par cancers chez la femme, alors que dépisté
précocement, la majorité des cancers du sein peut être soignée avec des traitements moins lourds engendrant des séquelles moins graves.

La campagne Octobre Rose 2020 aura pour objectifs de promouvoir le dépistage du cancer du sein et d’inciter les femmes ciblées à y participer. Pour ce faire, accentuer les motivations et pallier les freins au dépistage du cancer du sein guideront nos actions. Le message – « Tu as le pouvoir d’agir pour ta santé ! Prends soin de toi, fais ta radio titi »

Le 09 octobre 2020, la population sera invitée à mettre du rose dans sa journée en signe de mobilisation en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Que se soit sur soi, à son bureau, sur sa voiture, etc., portons du rose ce jour là. Dès le 14 octobre 2020, trois rendez-vous live sur la page facebook Ea’ttitude sont proposés. En direct, des professionnels de santé, répondront aux questions de la population pour informer sur le cancer du sein et la radio titi.  Pour rappel, seule une femme sur trois, âgées de 50 à 74 ans, participe au dépistage du cancer du sein. Dans le but d’augmenter ce taux de participation, insuffisant pour espérer une diminution de la mortalité liée au cancer du sein, la loi du pays n° 2019-17 APF du 13 juin 2019, applicable au 31 juillet 2019, introduit la prise en charge de l’échographie mammaire, lorsqu’elle s’avère nécessaire à la suite de la mammographie de dépistage. Ainsi, l’accès au dépistage du cancer du sein est facilité grâce à la prise en charge à 100% par la Direction de la santé, sans avance de frais, de la mammographie de dépistage, avec échographie si besoin, et ce, tous les deux ans pour les femmes entre 50 et 74 ans.

Source: Ministère de la Santé

 

 347 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :