25 novembre 2020

Vous reprendrez bien un « steak artificiel »…?

Il y a quinze ans, la production de viande a dépassé les 300 millions de tonnes annuelles, selon les chiffres fournis par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Passer de 70 millions de tonnes en 1961 à 330 millions en 2018 par l’industrialisation massive de l’élevage n’est pas sans conséquences sur notre environnement. Selon le cinquième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) paru en 2014, la production et la transformation des aliments pour les bêtes ont un impact sur les émissions de gaz à effet de serre (GES). Près de la moitié (45%) est attribué à l’élevage, 39% à la fermentation entérique (les rots) et 10% au stockage et au traitement du fumier.

Sans compter l’accaparement des terres pour produire la nourriture du bétail, la pollution des sols et des eaux, la consommation en eau, en antibiotiques et les rejets d’ammoniac.. Et pourtant, notre production de viande devrait continuer à croître dans les décennies qui viennent, notamment dans les pays émergents.

De plus en plus de consommateurs, comme les chercheurs du GIEC, estiment que diminuer sa consommation de viande pourrait avoir un effet bénéfique pour l’environnement. Et le mouvement se confirme : en France, comme dans d’autres pays occidentaux, la consommation de viande baisse régulièrement. Là où elle représentait 23,7% du panier alimentaire moyen des Français en 1960, la viande représente désormais 20,4% du même panier, selon une enquête de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee – 2015).

De fait, de plus en plus d’industriels tentent depuis plusieurs années de produire de la viande artificielle. Une trentaine de start-up, principalement dans la Silicon Valley californienne, mais aussi en Europe ou en Israël, savent désormais fabriquer des steaks hachés, des boulettes, des nuggets de poulet, des saucisses ou encore des filets de poissons

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 50 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :