A l’écoute des professionnels de l’hôtellerie

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a reçu, mardi, le Conseil des Professionnels de l’Hôtellerie (CPH) représenté par ses coprésidents Nicolas Gautier, Thierry Brovelli, Didier Lamoot et Christophe Guardia.

Ces derniers ont présenté les perspectives d’activité de leurs établissements pour 2017 dans un contexte mondial instable. Cette rencontre a également été l’occasion d’aborder plusieurs sujets de fond importants pour le secteur et particulièrement celui de l’hébergement.

Sur la question de la saisonnalité, le CPH souhaite un travail concerté avec les compagnies aériennes afin de mieux gérer ce phénomène et permettre ainsi un lissage du flux touristique sur l’année.  Autre amélioration attendue : celle du raccordement à la fibre optique des établissements d’hébergement qui ne sont pas en mesure aujourd’hui, dans ce secteur, de fournir des services de qualité à leur clientèle internationale. Les infrastructures numériques des endroits touristiques ne sont pas adaptées aux besoins d’une clientèle internationale de plus en plus connectée. 

Nicole Bouteau leur a indiqué que le gouvernement venait de transmettre au CESC pour avis le Schéma directeur d’aménagement numérique de la Polynésie française (SDAN) sur lequel l’Assemblée de la Polynésie se penchera prochainement. La Polynésie doit effectivement tirer un meilleur profit du numérique pour renforcer son attractivité et se hisser au niveau des standards internationaux. C’est l’une des ambitions du SDAN en sachant que 70% des touristes à travers le monde choisissent leur destination de vacances aussi en fonction de l’accès à l’internet.

Autre sujet abordé : celui de l’approvisionnement en produits frais des hôtels dont les besoins en fruits, légumes et crustacés sont importants. Une réunion de travail sera organisée au retour du ministre en charge des ressources primaires sur cette question. Sur la question de la formation et du recrutement au sein des établissements hôteliers, le Conseil des Professionnels de l’Hôtellerie souligne la qualité des formations dispensées par le Lycée Hôtelier et du Tourisme de Tahiti. Le CPH souhaite que la création de formations spécifiques pour répondre aux attentes d’une clientèle haut de gamme très exigeante puisse être étudiée.

D’autres sujets ont été abordés et feront l’objet de nouvelles rencontres et réunions de travail spécifiques, notamment au sein des différentes instances de gouvernance mises en place dans le cadre de la Stratégie de Développement du tourisme de la Polynésie 2015-2020. 

Communiqué du gouvernement

Télécharger l'article en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir +

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close