3065 permis de construire délivrés en 2021, record absolu !

Conférence de presse, ce matin à la présidence, relative aux autorisations de travaux immobiliers (permis de construire et certificats de conformité), qu’il a d’ailleurs présenté en Conseil des ministres ce même jour.

La Direction de la Construction et de l’aménagement  (DCA) regroupe, depuis 1er janvier 2021, les compétences d’urbanisme et d’hygiène de la construction. Cette nouvelle dynamique intersectorielle marque le 1er pas de l’engagement du gouvernement pour offrir un service de qualité aux usagers demandeurs d’autorisations de travaux immobiliers.

En 2021, la demande de permis de construire marque à nouveau un record, avec une augmentation de la demande de permis de construire de 23% qui confirme la tendance à la hausse du secteur de la construction, observée sans interruption depuis sept années déjà. Ainsi, ce sont plus de 3 000 permis de construire qui ont été accordés en 2021 – 3065 exactement – un record absolu.

Malgré la crise sanitaire qui a altéré la continuité des chantiers et l’approvisionnement en matériaux de construction, cette tendance se confirme également par le niveau très haut maintenu de certificats de conformité délivrés (+2%). Les surfaces construites ont, quant à elles, augmenté de 9%.

Ces résultats sont tirés par le haut notamment par l’Office Polynésien de l’Habitat (OPH) dont les réalisations n’ont cessé de croître ces dernières années. Ainsi, depuis maintenant quatre années, l’OPH livre en moyenne 450 Fare OPH sur l’ensemble de la Polynésie française, outre des résidences collectives en particulier sur l’île de Tahiti.

L’OPH n’est pas le seul opérateur s’inscrivant dans cette dynamique haussière. Le secteur privé est également très actif, qu’il s’agisse d’opérations sur le marché libre ou sur le marché des organismes de logements sociaux privés (OLSP).

La répartition des autorisations par archipel montre plusieurs tendances. Tout d’abord, l’augmentation de la délivrance des permis de construire se retrouve dans tous les archipels, avec des hausses très importantes aux Tuamotu et aux Marquises. Cette tendance se retrouve pour les permis de Fare OPH, avec une hausse très marquées aux Tuamotu. En second lieu, l’évolution des certificats de conformité est plus diversifiée, peu marquée aux Îles du Vent, très fortement à la hausse aux Australes, modérément à la hausse aux Îles sous-le-Vent et aux Marquises, négative aux Tuamotu. Enfin, la délivrance des certificats de conformité des Fare OPH est en diminution globalement de 24% et se retrouve marquée dans tous les archipels, notablement en valeur absolue aux Îles du Vent (-22%). En cause principalement, les difficultés d’avitaillement dans les archipels et à Tahiti en raison de la crise de COVID19.

Une analyse par commune montre que les communes de la presqu’île de Tahiti et des archipels talonnent désormais les grosses communes de l’agglomération de Papeete en terme de permis de construire délivrés. Cette dynamique est nouvelle. Elle fait écho aux recommandations du SAGE, et s’inscrit pleinement dans la politique de l’habitat qui vise à rééquilibrer la répartition de la population dans les territoires.

Source: Gouvernement

 789 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :