A deux ans des Présidentielles, un remaniement pas si bête…

Pour la porte-parole du gouvernement, le quinquennat est à un tournant et il faudra une équipe fraîche pour porter les nouvelles priorités.

La porte-parole du gouvernement l’a confirmé, le quinquennat d’Emmanuel Macron arrive à un moment charnière. Invitée de l’émission Dimanche en politique de France 3, dimanche 21 juin, Sibeth Ndiaye répond à une question du journaliste du Point Olivier Pérou : « Est-ce que vous attendez le remaniement avec impatience ? »

Elle assure alors qu’il est « assez légitime que l’on se pose la question des deux prochaines années […] et évidemment des hommes et des femmes qui seront amenés à les porter [les projets de réformes, NDLR] ». Selon elle, cette question « des hommes et des femmes » « passe nécessairement par un remaniement ». Elle précise aussitôt que celui-ci relève du « choix du président de la République et du Premier ministre ».

Castaner n’a pas « démérité »

Concernant Christophe Castaner, qui a indiqué dans les colonnes du Parisien qu’il souhaite rester au ministère de l’Intérieur en cas de remaniement, Sibeth Ndiaye pense qu’il n’exerce pas de pression sur le président pour rester au gouvernement. « Ça n’est pas du tout l’esprit de Christophe Castaner, souligne-t-elle. Je crois qu’en aucun cas c’est un ministre qui a démérité dans ses fonctions », pense la porte-parole du gouvernement, qui déclare que le ministre de l’Intérieur est souvent « injustement attaqué ».

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

1 thought on “A deux ans des Présidentielles, un remaniement pas si bête…

Répondre à Muse Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *