30 novembre 2020

Appelez-le William Wales!

Le petit-fils de la reine d’Angleterre a passé trois semaines en immersion au sein des services secrets britanniques pour se préparer à devenir roi.

Son nom est Wales, William Wales… Le duc de Cambridge a joué les espions pendant trois semaines, et ce, dans le plus grand secret, comme il est de mise dans la vénérable institution au service de Sa Majesté.

Le Palais de Kensington a fait savoir ce week-end que le prince avait passé presque un mois à se familiariser avec les différentes missions des services secrets britanniques. Le fils aîné du prince Charles a d’abord intégré le MI6, le service de renseignements extérieurs du royaume. Puis il a enchaîné avec le MI5, centré sur la sécurité intérieure du pays.

À ce titre, le Palais précise que le prince a directement « travaillé aux côtés des équipes antiterroristes pour voir comment elles mènent leurs enquêtes ». L’immersion s’est achevée avec un passage par le GCHQ, le service britannique de renseignements électroniques, où le futur roi d’Angleterre a été initié aux techniques d’analyse qui permettent notamment de contrecarrer les cyberattaques.

Formation royale

William s’est dit ravi de son stage au sein des services secrets, où il se serait particulièrement distingué parmi les opérateurs et les analystes informatiques hautement qualifiés. « Passer du temps dans nos agences de sécurité et de renseignements et comprendre davantage leur contribution vitale à notre sécurité nationale est une véritable leçon d’humilité », a déclaré le petit-fils de la reine d’Angleterre, qui continue ainsi à se former à son futur métier de roi.

En guise de préparation, outre les conseils avisés de son père et de la reine, William a multiplié les immersions dans différentes structures, notamment financières, comme la Banque d’Angleterre, la London Stock Exchange et le Lloyd’s de Londres, le plus vieux marché mondial de l’assurance.

Lire la suite sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

 48 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :