26 novembre 2020

Des îles flottantes pour recueillir les réfugiés climatiques

Le projet semble tout droit sorti d’un livre de science-fiction mais il est bien réel.

ONU-Habitat, qui œuvre au développement urbain durable, va faire équipe avec la société privée Oceanix, le MIT (Massachusetts Institute of Technology) et le club Explorers, une société professionnelle promouvant l’exploration scientifique dans le monde entier, pour concevoir des villes flottantes. Objectif : accueillir les populations menacées par les inondations provoquées par le réchauffement climatique.

Alors que 90% des plus grandes villes du monde sont exposées à ces risques de submersion du fait de la fonte des glaciers et de la montée des mers, ces plates-formes modulaires ancrées au fond de la mer pourraient être reliées entre elles pour héberger les communautés riveraines des océans, comme l’ont expliqué les acteurs de ce projet inédit.

Une communauté de 10 000 habitants

« Les villes flottantes sont l’une des solutions possibles », a déclaré la directrice exécutive d’ONU-Habitat, Maimunah Mohd Sharif. Le partenariat prévoit de construire dans les prochains mois un prototype ouvert au public, qui serait amarré à l’East River, à New York, aux Etats-Unis.

Ce prototype, baptisé « Oceanix City » et conçu par le cabinet d’architecte danois Bjarke Ingels, serait essentiellement constitué de groupes de plates-formes hexagonales, ancrées au fond de la mer, pouvant accueillir chacune environ 300 personnes, créant ainsi une (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 46 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :