23 juillet 2024

Ari Wong Kim, dernier survivant du Bataillon du Pacifique, est mort

0

Le  tout dernier combattant polynésien de la seconde guerre mondiale, Ari Wong Kim, vient de s’éteindre dans sa Maison de retraite du Calvados, annonce l’Office nationale des anciens combattants.

Il n’a que 16 ans, le 16 septembre 1940, lorsqu’il parvient à s’engager, sans mentionner son âge, pour toute la durée de la guerre, sous le statut de volontaire.

Incorporé à la compagnie autonome d’infanterie coloniale de Tahiti,Ari Wong Kim et ses camarades feront leur baptême du feu le 31 décembre 1941 en Egypte.

A partir de cette date jusqu’à sa démobilisation (1947), il prendra part aux épisodes militaires les ,plus glorieux de ce conflit.

Sur le trois cents volontaires du Bataillon, soixante-quinze sont morts pour la France durant la Seconde guerre mondiale.

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :