21 octobre 2020

Au royaume de l’argent sale

Annoncée le 12 août, la normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis (EAU) pourrait doper les échanges commerciaux entre les deux pays.

C’est ce qu’espère Dubaï, le principal centre financier des EAU. Cet ancien village de pêcheurs est devenu, en un demi-siècle, une rutilante métropole accueillant les fortunes du Proche-Orient, d’Asie méridionale et de l’Afrique. Son cœur financier est le Dubai International Financial Centre (DIFC), ensemble de banques et de gestionnaires de fonds (424 milliards de dollars d’actifs).

Mais cette croissance fulgurante est aujourd’hui menacée. La pandémie de Covid-19 a durement frappé une économie largement basée sur le commerce de détail et l’hôtellerie. Les autorités comptaient sur la prochaine foire internationale, prévue en octobre, pour booster les affaires. L’événement a été reporté d’un an.

Surtout, Dubaï doit faire face à plusieurs défis à long terme. Sa prospérité, qui dépendait jusqu’à présent des flux de capitaux et de personnes (son aéroport est un nœud de transit essentiel des vols internationaux), est aujourd’hui menacée par le possible coup de frein à la mondialisation provoqué par les tensions commerciales et la montée des populismes. Et plusieurs pays voisins rêvent de lui ravir sa couronne. Notamment l’Arabie saoudite, avec le gigantesque projet du King Abdullah Financial District à Riyad et ses 59 tours vouées à la finance.

Désinvolture des autorités

Mais la plus grave menace concerne l’attitude de Dubaï à l’égard de l’argent sale. L’émirat est le plus opaque des grands hubs financiers mondiaux. On y croise toutes sortes de kleptocrates, blanchisseurs et trafiquants d‘armes. De nombreux fugitifs et fraudeurs y trouvent refuge.

Certains experts estiment que l’émirat représente le plus gros trou dans le filet international des réglementations anti-blanchiment. La désinvolture avec laquelle les autorités combattent la finance illicite « n’est pas une anomalie, mais une constante », pointe le think t[…]

Lire la suite sur challenges.fr

Source: Yahoo actualités

 425 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :