Bénéfice net de 18 milliards de dollars pour CMA CGM en 2021

Après TotalEnergies, c’est l’armateur CMA CGM qui affiche d’insolents résultats en temps de crise. Et pendant ce temps, le coût du fret maritime explose…au détriment des consommateurs.

Qu’un groupe pétrolier français tel TotalEnergies engrange des profits jamais vus depuis au moins quinze ans l’an passé, portés par la reprise fulgurante post-Covid, est déjà une performance. Et qu’un armateur français vienne égaler ce résultat – tandis que les chaînes logistiques souffrent encore de commandes en accordéon en raison de la pandémie -, le chiffre est encore plus surprenant.

C’est pourtant le bilan qu’a présenté CMA CGM cette semaine, avec un bénéfice net qui atteint l’impressionnante somme de 17,9 milliards de dollars pour l’année 2021.

Encore plus vertigineux, en un an, le groupe marseillais, qui s’est diversifié dans la logistique avec l’intégration depuis 2019 du suisse Ceva Logistics, a multiplié par dix son bénéfice (1,755 milliard de dollars en 2020, après une perte de 229 millions l’année précédente.)

Pour étendre son empire, CMA CGM s’est aussi lancé dans le fret aérien avec le lancement d’une compagnie aérienne française, baptisée CMA CGM Air Cargo, qui devrait compter « au moins dix avions d’ici 2026″.

source: Yahoo actualités

 642 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :