Bestfood: marqueur de l’inflation ?

On peut le penser au vu du prix affiché (505 Fcfp le pot de 403 mL) aujourd’hui dans l’un des magasins de Mahina, Vénustar pour ne pas le citer. Contre 380 Fcfp dernièrement en période de promotion…soit un grand écart difficilement compréhensible

C’est la marque (américaine) de mayonnaise la plus appréciée des Polynésiens. On la mange à « toutes les sauces »: le riz, les frites, la viande bien sûr, le poisson etc…Pas la peine d’en vanter une autre, elle est indéboulonnable! Et tant pis pour le cholestérol que ce produit, consommé abusivement, ne manquera pas d’apporter.

« On » aime Bestfood, quel que soit le prix d’ailleurs qui ne cesse de grimper…depuis des mois. Et pas seulement à cause de la crise épidémique, des transports maritimes et autres. En revanche, pas la peine de chercher du côté des taxes à l’importation: elles n’ont pas varié. De même, la TVA sociale de 1,5%, décidée par le gouvernement pour combler les déficits de la PSG, n’est pas encore entrée en application.

Le comble, c’est qu’une grande surface d’alimentation de cette même côte Est affichait dernièrement ce même produit à un prix promotionnel de…380 Fcfp. A quelques jours près, c’est dommage de ne pas avoir fait des stocks!!

Bref, en ces temps compliqués pour un grand nombre de familles polynésiennes, nous serions curieux de connaître les raisons profondes et objectives de cette augmentation (abusive ?) du prix de la marque Bestfood: la marge de l’importateur ? Du commerçant ? Une erreur d’étiquette (aucune chance) ?

Notre rédaction entend ouvrir ici un véritable espace de discussions et d’échanges à propos de la justesse des prix, dans l’alimentation en particulier.

 1,149 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :