20 septembre 2020

Coronavirus: un Français sur trois craint de perdre son emploi

Si la mise en place du chômage partiel dans une multitude d’entreprises (6,9 millions de salariés concernés à ce jour) permet pour le moment d’éviter des licenciements massifs, quelle sera la situation si le confinement se prolonge plus de deux mois?

Pour beaucoup de Français, la casse sera inévitable.

Ainsi, selon un sondage* réalisé entre le 2 et 3 avril 2020 par Censuswide pour le site de recrutement Glassdoor, 39% des Français interrogés redoutent une baisse de leur salaire et une perte d’emploi à cause de cette crise sanitaire sans précédent.

Plus de craintes chez les jeunes

« On notera que cette crainte est plus masculine puisque 43% des hommes redoutent de perdre leur travail, contre 33% de femmes », peut-on lire dans le communiqué.

Elle est également plus forte chez les jeunes salariés puisque « la moitié des 16-24 ans craint de perdre son emploi, contre 18% des 55 ans et plus ».

Néanmoins, ils se montrent particulièrement confiants en leur employeur: 77% déclarent faire confiance à leur employeur pour que ce dernier limite les licenciements et fermetures de postes.

Face à ces craintes, les salariés sont prêts à faire des efforts, voire des sacrifices. 59% d’entre-eux sont prêts à renoncer à des augmentations et 55% à des primes si cela leurs permet de conserver leur travail. Plus d’un tiers accepterait même une baisse de salaire.

Lire la suite sur BFM Business

Source: Yahoo actualités

 16 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :