30 octobre 2020

Covid-19: une perte de 1,2 milliard Fcfp pour les exportateurs locaux au 1er trimestre

Le bulletin Te Avei’a, édité par l’Institut de la statistique, analyse l’impact sanitaire du Covid-19 sur l’économie locale au cours du premier trimestre 2020, c’est à dire jusque la mise en confinement (décidée le 23 mars) d’une grande partie de la population. Focus sur les pertes constatées au niveau des exportations locales.

Les exportations de biens locaux reculent de 48 % au premier trimestre 2020, soit une diminution de 1,2 milliard de F.CFP en valeur par rapport à 2019. Le mois de mars contribue pour 29 points à ce recul avec l’arrêt du transport aérien qui empêche toute exportation. Tous les biens locaux habituellement exportés sont touchés.

Déjà en grande difficulté en 2019, les exportations de produits perliers diminuent de 65 % au premier trimestre avec la fermeture des frontières chez nos principaux acheteurs : Hong Kong et le Japon
représentaient plus de 90 % des ventes en 2019. Le secteur fait également face à la suspension des autorisations de travail des greffeurs chinois bloqués en Chine depuis mars. La production est donc retardée et la trésorerie des perliculteurs s’épuise.

La filière pêche perd aussi brutalement deux de ses clients qui ont stoppé leurs achats au moment du confinement : la branche restauration et hôtellerie consomme 20 % de la production vendue localement et les États-Unis captent 90 % de la production exportée. Les exportations de produits issus de la pêche baissent de 37 % en valeur. Aucun secteur n’a été préservé, les recettes de la vanille baissent également de 45 %.

Source: ISPF

 116 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :