29 janvier 2023

De l’ammoniac dans les Oreo ?

C’est ce que révèle un média néerlandais, mercredi 14 décembre 2022. L’usine qui fabrique les biscuits est au cœur d’un scandale judiciaire en Hollande.

La marque de biscuits est au cœur d’une affaire judiciaire depuis des années, rapporte le journal néerlandais Noordhollands Dagblad, relayé par Midi Libre le mercredi 14 décembre 2022. En réalité, c’est l’usine Olam, qui se trouve à Koog-sur-le-Zaan, en Hollande (Pays-Bas), qui serait responsable d’un scandale de grande ampleur. Selon le média hollandais, c’est l’intensité de la couleur noire des biscuits Oreo qui serait le principal problème.

Pour obtenir un tel noir, il faut un produit hautement toxique : de l’ammoniac. En effet, ce produit est nécessaire non seulement pour traiter les fèves de cacao afin de confectionner les biscuits, mais aussi pour noircir les petits Oreo.

Pour se défendre, Eric Nederhand, directeur de l’usine d’Olam, assure qu’il « ne reste pas ou très peu d’ammoniac dans le produit final ». En outre, il affirme que l’utilisation de l’ammoniac n’est pas un secret : « Son utilisation est répertoriée en tant qu’additif alimentaire dans les informations techniques de chaque ingrédient. » La mention « carbonate d’ammonium » figure en effet sur les paquets des Oreo.

De son côté, le lanceur d’alerte qui a contacté le média néerlandais dénonce également le désastre écologique : « L’ammoniac s’infiltre dans tous les coins et recoins, la puanteur est énorme. L’environnement ? Cela n’intéresse pas les dirigeants de l’entreprise. Ils se soucient de la poudre de cacao noir et de ce qu’ils en tirent. »

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 369 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :