8 décembre 2021

Dernière ligne droite avant l’interdiction des sacs plastiques

Il va falloir s’adapter et adopter un comportement plus vertueux au moment de faire ses courses dans les magasins. Les solutions ne manquent pas…

Depuis le 1er septembre 2020 déjà, tous les sacs oxo-fragmentables et tous les sacs de caisse à poignée en plastique léger (moins de 50 microns) sont interdits dans tous les points de vente de Polynésie française. A compter du 1er janvier 2022, cette interdiction s’étendra à tout type de sacs en plastique et tout type de sacs possédant une fenêtre en plastique, destinés à l’emballage de marchandises dans l’espace de vente.

Ainsi, les sacs en plastique destinés à l’emballage, dans l’espace de vente, des fruits et légumes ou du pain, les sacs en papier avec fenêtre en plastique destinés à l’emballage, dans l’espace de vente, des casse-croûtes par exemple, ou encore les sacs en plastique de courses dit « à 100 F », seront interdits à partir de cette date. Cette interdiction ne concerne pas les sacs isothermes destinés à l’emballage des marchandises surgelées, pour des raisons d’hygiène et de respect de la chaîne de froid.

Outre ces mesures phares concernant les vendeurs, la nouvelle réglementation prévoit un principe général de réduction à la source de l’utilisation des plastiques pour tous les producteurs, importateurs, distributeurs et leurs clients et les invite à rechercher des alternatives 100 % biodégradables.

Enfin, le code de l’environnement prévoit la possibilité pour les consommateurs de se présenter dans les magasins et espaces de vente de nourriture avec leurs propres contenants, afin d’être servis à la coupe ou en vrac. Toutefois, les commerçants peuvent refuser les contenants souillés, humides ou inappropriés au contact alimentaire, les exigences relatives à l’hygiène ainsi que les modalités de vente devant être affichées clairement sur le lieu de vente.

Communiqué

 307 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :