Des traces de covid retrouvées en Chine sur des aliments importés

Début de psychose en Chine : des traces de coronavirus ont été découvertes sur des produits importés.

Après avoir été l’épicentre de la pandémie, la Chine était devenue une vitrine de la lutte contre le Covid-19. Le pays, en apparence, ne déplorait pas de deuxième vague. Les images des boites de nuit ouvertes, des habitants sans masque ont circulé tout autour du monde. Mais la situation pourrait être bouleversée.

Tous les quotidiens chinois titrent sur ces nouvelles contaminations. L’agence officielle Xinhua tire la sonnette d’alarme en listant les produits sur lesquels des traces de coronavirus ont été découvertes. On retrouve de la viande de porc venue d’Allemagne ou encore des fruits de mer venus d’Inde ou du Brésil.

Le Global Times publie même un reportage dans lequel il explique que les consommateurs chinois boudent désormais les produits étrangers. Les barquettes de surgelés sont retirées des rayons et les clients ne veulent plus que des produits locaux, affirme le journal.

Un autre journal local explique comment les produits importés sont isolés dans des chambres froides et désinfectés. Que ce soient les voyageurs venant de l’étranger placés en quarantaine forcée ou les aliments, c’est désormais tout ce qui n’est pas chinois qui est considéré comme potentielle…

Lire la suite sur Europe1

source: Yahoo actualités

 725 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :